98 maladies
    Anthracnose sur le chêne
Anthracnose


Le champignon, Discula fraxinea, cause des lésions nécrotiques sur les feuilles du frêne. La forme de ces lésions est irrégulière, contrairement à de nombreuses maladies foliaires où la tache est plus ou moins ronde. La taille de ces zones varie, la foliole entière,...
 
    Blanc
Powdery mildews


Cette maladie, aussi appelée oïdium, peut être très fréquente certaines années sur les feuilles d'arbres sensibles; mais elle cause généralement peu de problèmes, car le champignon s'attaque uniquement à la couche superficielle de la feuille. On observe sur ces feuilles une ...
 
    Blessures causées par des animaux
Animal injury


Les dégâts causés par les animaux, ils sont nombreux et pourraient être classifiés selon qu'il s’agit de dégâts alimentaires ou de dégâts comportementaux, tels les frottis. Le dégât alimentaire prend la forme d’abroutissement ou de rongement d’écorce.

L’abroutissement...
 
    Blessures causées par des oiseaux
Bird injury


Les oiseaux peuvent occasionner quelques dommages aux arbres; les pics viennent immédiatement à l’esprit. Ces oiseaux peuvent se diviser en deux groupes : les suceurs de sève et les insectivores. En effet, ils percent des trous dans l’écorce ou dans le bois. Parmi les pics i...
 
    Blessures mécaniques
Mechanical injury


On nomme blessure mécanique toute blessure occasionnée à un arbre par diverses machineries. Ces blessures se caractérisent par l’absence d’agent pathogène. Certains organismes secondaires, notamment les champignons de carie, affectionnent particulièrement les tissus brisés e...
 
    Brûlure bactérienne
Fire blight


La brûlure bactérienne attaque initialement les pousses à fleur. Rapidement, les bactéries progressent dans l’écorce interne (phloème) et tuent le cambium. L’écorce change alors dramatiquement de couleur, virant au noir.

Les arbres meurent habituellement en une ou deu...
 
    Brûlure des aiguilles de l'épinette
Needle cast


Le champignon est un agent pathogène ainsi qu'un champignon secondaire qui s'installe sur les vieilles aiguilles ou sur des aiguilles d'arbres affaiblis par d'autres ravageurs ou par des causes abiotiques. Il peut causer d'importantes défoliations aux épinettes affaiblies. I...
 
    Brûlure des feuilles du marronnier
Guignardia blotch of Horse-chestnut


Cette maladie entraîne la défoliation des arbres, ce qui réduit considérablement la valeur ornementale du marronnier d'Inde. Plusieurs années successives de défoliation grave peuvent affaiblir l'arbre et le rendre vulnérable à d'autres ravageurs, aux conditions climatiques e...
 
    Brûlure des pousses de l'épinette
Tip blight


La maladie ne tue que les pousses de l'année, d’où son nom de brûlure des pousses. Des attaques répétées ont un effet cumulatif et provoquent d'abord le rabougrissement des arbres, puis leur mort. Les semis, particulièrement ceux qui sont cultivés en contenant meurent rapide...
 
    Brûlure des pousses du mélèze
Shoot blight


On attribue la mortalité des jeunes arbres mesurant de 1 à 3 m de hauteur à la formation de chancres sur la tige principale. L'infection est habituellement limitée aux rameaux de un et deux ans sur les branches basses. Le taux de mortalité est généralement peu élevé et les d...
 
    Brûlure des pousses du peuplier
Shoot blight of aspen


Les premiers symptômes de l'infection sont l'apparition, habituellement au début de l'été, de taches angulaires noires sur les feuilles. Souvent, ces taches s'agrandissent jusqu'à fusionner et à couvrir toute la feuille, qui devient alors flétrie. Les parties apicales des po...
 
    Brûlure des pousses du sapin baumier
Shoot and needle blight


Le champignon responsable de la maladie, attaque et tue les aiguilles et les pousses de l'année; ces dernières flétrissent et s'enroulent de façon caractéristique. Un étranglement se forme habituellement à la jonction des portions vivantes et mortes des branches. Les aiguill...
 
    Brûlure des rameaux
Diplodia tip blight


Cette maladie, causée par un champignon microscopique, porte également les noms de « brûlure des pousses terminales » et de « chancre diplodien ». Cette maladie peut causer d'importantes pertes dans les pépinières forestières, les plantations et en ornementation.

Sur...
 
    Brûlure en bandes brunes des aiguilles
Brown spot needle blight of pine


Cette maladie s'attaque aux aiguilles des pins et affaiblit considérablement leur hôte. L'infection est couramment observée au bas des arbres. La maladie entraîne une défoliation importante des aiguilles de deux et de trois ans. Les symptômes, des bandes jaunes ou brunes all...
 
    Brûlure en bandes rouges des aiguilles
Dothistroma needle blight of pine


La maladie entraîne une défoliation sur le pin noir d'Autriche et sur le pin sylvestre. Elle est présentement associée à une importante défoliation de pins Lodgepole dans l'ouest du Canada. Des épidémies de la maladie sont observées dans des régions où le climat est doux et ...
 
    Brûlure et chancre noir du saule
scab and black canker of willow


Ces deux maladies sont spectaculaires. Les symptômes sont presque similaires, c’est la raison pour laquelle les deux maladies sont traitées sous la même fiche descriptive. De plus, il n’est pas rare de voir les deux maladies sur le même arbre.

Le champignon de la brû...
 
    Brûlure printanière
Snow blight


Les dommages causés par Phacidium abietis sont présents en forêt naturelle. Ils sont habituellement plus répandus dans les pépinières qui n’ont pas eu de traitements chimiques et l’étendue des aires infectées peut augmenter lorsque la neige est épaisse et lente à fo...
 
    Carie rouge alvéolaire du pied
Red butt rot


Cette maladie est surtout associée à l'épinette à travers tout le Canada. Ce champignon cause une carie rouge alvéolaire dans les racines et dans la partie inférieure du tronc de son hôte. La carie peut s'étendre jusqu'à 2 m de hauteur dans le tronc et causer une perte ...
 
    Chancre caliciopsien
Caliciopsis canker


La maladie est présente dans l’aire de distribution du pin blanc de l’Est canadien.

La formation d'une écorce plus rugueuse constitue la réaction caractéristique de l'hôte à la présence du champignon. Sur le pin blanc, le champignon peut également provoquer l'apparit...
 
    Chancre cératocystien
Ceratocystis canker


La maladie est répandue partout où il y a du peuplier faux-tremble au Canada. Le champignon envahit lentement les trembles et il est habituellement actif pendant plusieurs années, jusqu’à 30 à 40 ans, sans toutefois tuer l'hôte. Lorsqu'un même arbre porte plusieurs chancres,...
 
    Chancre cytosporéen (chancre cytosporéen des épinettes et autres résineux)
Leucostoma canker of conifers
Spruce canker
Cytopora canker


Ce chancre est très fréquent sur les épinettes adultes stressées par des conditions climatiques, édaphiques ou environnementales. On trouve ces conditions dans les plantations d’épinette blanche ou d’épinette de Norvège sur stations xériques. De même, les épinettes ornementa...
 
    Chancre cytosporéen des peupliers et des saules
Cankers of poplar and willow


La maladie prend d'abord la forme d'une zone nécrosée sur l'écorce, souvent autour d'une petite blessure. Il peut également s'agir d'une lésion brune, circulaire ou ovale, enfoncée dans les grosses branches ou le tronc. Dans les deux cas, l'infection initiale est suivie par ...
 
    Chancre des rameaux du sapin baumier


L'extrémité des branches et des rameaux infectés rougit et meurt soudainement. Un chancre tel un étranglement se forme à la jonction des portions verte et rouge de la branche infectée. Des petites fructifications noires, les pycnides, sont présentes au pourtour du chancre.
 
    Chancre dothichizéen du peuplier
Dothichiza canker of poplar


Le champignon Discosporium populeum (Sacc.) Butin est un parasite de faiblesses et de blessures qui infecte les arbres exposés à des stress. Il peut attaquer les plançons, les jeunes arbres en pépinière et en plantation, ainsi que les arbres d’ornement. La maladie a...
 
    Chancre du noyer cendré
Butternut canker


Ce champignon s’attaque principalement au noyer cendré et l’endommage gravement, allant jusqu’à le tuer. La maladie est également présente sur les noyers hybrides et sur le noyer noir, sauf qu’elle n'y occasionne que de petits chancres aux branches.

L’agent pathogène...
 
    Chancre et dépérissement scoléconectriens
Scoleconectria dieback


Le champignon cause l'apparition de chancres sur les branches et les tiges des arbres tant en forêts naturelles qu’en plantations. Il tue les petites tiges et les petites branches en les annelant et peut également causer le dépérissement de l'extrémité des branches.

...
 
    Chancre eutypelléen de l’érable
Eutypella canker of maple


Le champignon provoque la formation d’un chancre caractéristique qui affecte habituellement le tronc de l’arbre. Le chancre eutypelléen typique possède de l’écorce morte au centre et il est entouré d’un bourrelet cicatriciel bien développé. Le calus est généralement proémine...
 
    Chancre godronien
Godronia canker


La maladie affecte entre autres la régénération des jeunes bouleaux jaunes en forêt naturelle. Le taux d’infection peut atteindre jusqu’à 60 % de la régénération. Les infections provoquent le flétrissement du feuillage, la formation de chancre sur la tige ou sur les bra...
 
    Chancre hypoxylonien
Hypoxylon canker of aspen


Le champignon s'établit dans l'écorce interne de l'arbre et croît verticalement et horizontalement dans la tige, tuant l'écorce dans les zones qu'il colonise. La tige finit par être complètement annelé; sa portion distale meurt. Dans de nombreux cas, l'arbre infecté se brise...
 
    Chancre nectrien
Nectria canker
Perennial Nectria canker


La maladie débute par de petites dépressions foncées sur l’écorce lisse des jeunes arbres. Ces dépressions sont des chancres bien localisés qui sont considérés comme des chancres pérennes (ceux où il se crée une forme d’équilibre entre la croissance du champignon et la réact...
 
    Chancre scléroderrien, race européenne
Scleroderis canker, european race


La race européenne de ce champignon pathogène exotique a été introduite dans le nord-est de l’Amérique à la fin des années 60. Elle a été observée principalement au Québec et en Ontario, et dans quelques plantations du Nouveau-Brunswick. Elle est aussi présente à Terre-Neuve...
 
    Chancre scléroderrien, race nord-américaine
Scleroderris canker, North American race


La maladie a été observée sur les pins à deux aiguilles au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et dans l’Ouest canadien, soit en Alberta et en Colombie-Britannique. La maladie a besoin des conditions créées par la neige pour se développer; le champig...
 
    Chancre septorien et taches foliaires
Septoria canker and Septoria leaf spot


Au Canada, la maladie est endémique, mais le pathogène est très agressif sur les peupliers exotiques et les peupliers hybrides. Les premiers symptômes apparaissent dans la partie inférieure de la cime, entre autres sur les jeunes pousses et sur les feuilles. Les taches folia...
 
    Cloque des feuilles
Leaf blister


Le champignon est rarement destructeur dans l'est du Canada. Il entraîne la formation de plusieurs protubérances et cloques rondes peu visibles aux premiers stades de la maladie. Puis, les déformations deviennent apparentes au début de l'été, surtout sur la surface inférieur...
 
    Dépérissement
Decline or dieback


Le dépérissement est un processus de déclin d’un sujet bien établi qui aboutit à la mort plus ou moins rapide de l’arbre entier ou d’une section de celui-ci. Le dépérissement d’arbres âgés est tout à fait naturel; par contre, lorsque ce phénomène survient sur des sujets jeun...
 
    Dépérissement nectrien
Coral spot dieback, Coral spot, Nectria dieback


Les premières lésions apparaissent sur l’écorce, le cambium ou l’aubier des arbres blessés. La période de dormance de l'arbre favorise le développement de la maladie. Les premiers symptômes se présentent lorsque les rameaux ou les branches annelés ne produisent pas de feuill...
 
    Dessiccation hivernale
Winter drying injury


Il s'agit ici d'une forme de sécheresse se produisant durant les mois de mars ou avril, au moment où les jeunes résineux sont soumis à des vents asséchants alors que leur cime et leur tronc sont partiellement recouverts de neige. Les aiguilles situées sous la neige ne perden...
 
    Étouffement
Smothering disease


Les fructifications charnues relativement grosses du champignon croissent rapidement autour de la base des semis et étouffent ceux-ci sans infecter le tissu. Le champignon peut couvrir entièrement les petits semis. Règle générale, seule une petite portion des semis est touch...
 
    Faux-gui
Dwarf mistletoe


Le faux-gui est une plante parasite qui pousse sur l’écorce et le bois des rameaux, des branches et des tiges de conifères vivants. Cette maladie est présente dans toute l'aire de distribution de ses hôtes dans l'est du Canada. La petite plante, Arceuthobium pusillum
 
    Fentes
Cracks


Les fentes sont des défauts qui affectent la structure de l’arbre. Une fente consiste en la séparation partielle ou complète du bois ou de l’écorce. L’orientation des fentes dans le bois peut être radiale, longitudinale ou circulaire, tandis que dans l’écorce elle est généra...
 
    Fonte des semis
Damping off


Bien que les fontes soient aujourd’hui moins dramatiques que précédemment grâce aux développements des productions de semis en contenant, il reste quelques problèmes qui méritent d’être présentés.

Les fontes pré-émergence sont pratiquement éliminées par la désinfectio...
 
    Foudre
Lightning injury


Le foudroiement des arbres est un phénomène plutôt fréquent dans l'est du Canada, bien que le nombre total des arbres endommagés soit relativement peu élevé. 

Les arbres isolés au milieu des champs ou des parcs de même que les arbres dominants au sommet des collines s...
 
    Ganoderme plat
Artist Conk


Le sporophore de G. applanatum est pérenne, sessile, relativement plat et semi-circulaire. Le chapeau est bosselé et sillonné de zones concentriques. Il est couvert d’une croûte dure et mince, de couleur blanchâtre au début, puis brun rouille en raison du dépôt des ...
 
    Gel (gel des racines, gelures)
Frost cracks, frost


Les problèmes de gel peuvent se produire à deux grandes périodes de l’année: au printemps, lorsque les plantes présentent des tissus succulents, peu lignifiés, ou durant le creux de la saison froide, lorsque les plantes sont en dormance. Trois formes de dommages viennent à l...
 
    Grêle
Hail


Les averses de grêle ne sont pas un phénomène rare dans l'est du Canada. La grosseur des grêlons, leur nombre et les vents qui souvent les accompagnent sont des facteurs qui influencent la gravité des blessures aux arbres. Les dommages peuvent donc être superficiels; mais il...
 
    Insolation
Sunscald


L’insolation dans le monde des végétaux équivaut aux coups de soleil sur la peau des humains. Il existe deux types d’insolation : l’insolation d’été et l’insolation hivernale.

Dans les deux cas, l’insolation se manifeste par la mort de plages longitudinales de cambium...
 
    Maladie corticale du hêtre
Beech bark disease


La maladie corticale du hêtre est une maladie exotique qui a été découverte pour la première fois à Halifax en 1920. Elle fit son apparition au Québec en 1965 dans la région du Témiscouata et en Ontario en 1999. La maladie résulte d’une interaction entre un insecte, la coche...
 
    Maladie du rond
Fomes root rot


Le champignon cause un pourridié qui entraîne la mort rapide des semis et des arbres plus gros. Les très gros arbres peuvent également être tués, mais, pendant plusieurs années avant de mourir, leur cime présente habituellement des symptômes de la maladie et leur croissance ...
 
    Maladie hollandaise de l’orme
Dutch elm disease


Les premiers symptômes de l'infection deviennent apparents vers le début de l'été, le champignon causant le flétrissement et l'enroulement des feuilles, qui se dessèchent et brunissent par la suite. Lorsque l'infection a lieu plus tard dans l'été, les feuilles jaunissent et ...
 
    Moisissure de plants entreposés
Storage mold


Les champignons responsables de moisissures sont des organismes très communs qui vivent dans le sol ou sur du matériel végétal en saprotrophes ou en parasites de faiblesses. Les dommages se produisent lorsque les conditions d’entreposage ne sont pas respectées. Ces champigno...
 
    Moisissure grise
Grey mold


La moisissure grise est une maladie causée par un champignon microscopique qui prolifère lorsque le taux d’humidité est élevé et que la luminosité est faible. Cette maladie constitue un problème majeur en pépinières dans la production de plants en caissettes lorsque les plan...
 
    Moisissure nivale
Winter mold


Cette maladie cause des dégâts sur les jeunes plants dans les pépinières forestières. Dès la fonte des neiges, le feuillage des plants atteints est recouvert d’un mycélium brun-noir. Ce feuillage brunâtre meurt par la suite. Les tissus des pousses latérales et de la tige res...
 
    Neige, glace et verglas
Snow, ice, ice storm


Les dommages causés par ce groupe de conditions climatiques sont de deux types : des branches, des troncs et des cimes cassées après un verglas ou des branches basses arrachées par la masse de la neige ou de la glace. On classe aussi dans cette rubrique les blessures aux tro...
 
    Nodule noir
Black knot


Cette maladie est commune dans toute l'aire de distribution des cerisiers au Canada. Le nom nodule noir décrit l'excroissance ou la tumeur chancreuse noire ou de couleur charbon, rugueuse et fusiforme, qui apparaît généralement sur un côté de la branche infectée, mais qui va...
 
    Pesticides
Pesticides


Un pesticide est un produit que l'on applique dans une culture pour lutter contres les ravageurs. Les insecticides, les fongicides, les herbicides et les parasiticides sont tous des pesticides.

Les herbicides sont des produits chimiques servant à la suppression de pla...
 
    Pollution atmosphérique
Pollution


Les dommages causés aux arbres par la pollution atmosphérique constituent un problème reconnu dans l'est du Canada, mais à l'heure actuelle, ils semblent surtout confinés aux régions situées dans les environs des industries à l'origine des émissions polluantes. Il est certai...
 
    Polypore aggloméré
Maple Canker Rot


Le champignon Inonotus glomeratus se présente dans un premier temps sous une forme stérile sur les arbres vivants. Boulet (2003) décrit la forme anamorphe de cet agent pathogène comme un faux basidiome (sterile conk). C’est une masse noirâtre, rugueuse et c...
 
    Polypore de Schweinitz
Schweinitzii root and butt / Dye polypore


Le sprorophore de P. schweinitzii est annuel et se développe sur les racines de conifères vivants ou morts. Le chapeau est simple ou composé et de forme circulaire ou semi-circulaire (dimidié). La forme dimidiée du champignon s’observe à la base de l’arbre tandis qu...
 
    Polypore du pin
Red Ring Rot


Le sporophore de Porodaedalea pini est pérenne et se développe seul ou en groupe à la base d’un chicot de branche ou d’un renflement de vieux noeud pourri. Les coulures de résine bleuâtre ou noirâtre indiquent également sa présence. Il est sessile, étalé-réfléchi, c...
 
    Polypore géminé
Mossy Maple Polypore


Le sporophore du polypore géminé est pérenne et il se développe dans les arbres vivants. O. populinus cause une carie blanche du pied et du tronc et c’est un agent de carie de cœur dans les érablières. On trouve les basidiomes le long d’une fente radiale ex...
 
    Polypore oblique
Clinker polypore, Sterile conk rot of birch


Le champignon Inonotus obliquus se présente en premier lieu sous une forme stérile (sterile conk) sur les arbres vivants. Cet agent pathogène produit, après s’être établi dans les tissus de l’hôte, une masse noirâtre, rugueuse et craquelée. Le contexte (cha...
 
    Polypore pinicole
Red belt fungus


Fomitopsis pinicola joue un rôle important dans la décomposition des résineux ou des feuillus morts sur pied ou renversés, mais il peut provoquer une carie de cœur chez des arbres vivants.

Le sporophore est sessile, en console ou ongulé et largement fixé au s...
 
    Pourridié-agaric
Armillaria root rot


La maladie se détecte initialement dans les plantations de résineux par un rougissement (jaunissement) des aiguilles. Ce rougissement peut gagner toute la cime des jeunes résineux après quelques années; on parlera alors d’une chlorose générale ou d’un dépérissement. Lorsque ...
 
    Pourriture des racines
Root rot


La maladie affecte surtout les plants cultivés à racines nues. Elle peut être très dommageable et entraîner de lourdes pertes monétaires dans une pépinière. Plusieurs champignons causent une pourriture des racines, le plus agressif étant Cylindrocladium canadense. L...
 
    Rouge du pin
Lophodermium needle cast of pine


Dès le printemps, le symptôme premier qui attire le regard est le jaunissement et le brunissement des aiguilles de pin. Les branches basses des pins sont principalement attaquées, mais les jeunes arbres peuvent se voir entièrement brunis. Graduellement, les bourgeons qui n’o...
 
    Rouge du pin gris
Davisomycella needle casts


Dans la pire des situations, celle maladie peut entraîner, en fin d’été, la perte de toutes les aiguilles d’un pin gris, sauf celles de l'année; ceci donne à la cime de l'arbre une apparence clairsemée. Si cela se produit pendant plusieurs années d'affilée, on peut s'attendr...
 
    Rouge du sapin baumier
Needle cast


L'infection provoque la perte prématurée des aiguilles. La maladie peut entraîner la dégradation de la cime, ce qui a un impact sur la qualité des arbres de Noël. Les aiguilles infectées deviennent brunes. Les fructifications forment des lignes noires longeant le dessous de ...
 
    Rouge tardif
Cyclaneusma Needle Cast


Le premier symptôme facilement reconnaissable de la maladie apparaît à la fin de l'été ou à l'automne, d'où le nom français de cette maladie : rouge tardif. Les aiguilles de deux et trois ans commencent à virer au jaune, et des bandes brunes se forment sur toute leur longueu...
 
    Rouille des aiguilles de l’épinette
Needle rust


Le signe le plus évident de cette maladie est la coloration orange (notez que la couleur peut varier et apparaître jaune selon la fraîcheur de la structure) des aiguilles courantes des épinettes vers la mi-juin. La coloration est produite par l’abondance des écies sur les ai...
 
    Rouille des aiguilles du pin
Pine needle rust


Le signe le plus spectaculaire de cette rouille est l’apparition sur les aiguilles, dès la fin du printemps/ début de l’été, des écies, colonnes blanchâtres contenant les éciospores jaunes. Les aiguilles de deux ans sont principalement attaquées, puisque l’attaque initiale p...
 
    Rouille des aiguilles du sapin
Fir-blueberry rust


Curieusement, le symptôme le plus évident de cette rouille est la formation de balais de sorcière sur l’hôte alternant, soit le bleuet. Le rameau du bleuet est déformé, hypertrophié, prenant une coloration brune, d’allure spongieuse. Les feuilles de bleuet sont alors naines....
 
    Rouille des cônes de l’épinette
Cone rust


La maladie cause la déformation, l'éclosion prématurée et la destruction des cônes, et elle réduit la production des graines de même que leur viabilité. Les graines ne se développent habituellement pas dans les cônes infectés, et celles qui se développent peuvent germer de f...
 
    Rouille des feuilles du frêne
Leaf rust


Sur le frêne, l'infection ne cause généralement qu'une coloration et une distorsion légères des feuilles et des pétioles. Une malformation et un renflement peuvent également être observés sur les rameaux. Lorsque l'infection est grave, les arbres touchés semblent desséchés v...
 
    Rouille des feuilles du peuplier
Melampsora rusts, Needle rusts


Le signe le plus frappant de cette rouille est la coloration des feuilles de peuplier, qui tournent au jaune, presque à l'orange lors du stade urédies. Les effets de cette rouille varient selon les facteurs environnementaux, et la mortalité des arbres est rare. Les peupliers...
 
    Rouille du genévrier et du sorbier
Mountain-ash juniper rust


Cette rouille semble moins fréquente que la rouille clavariforme et claviforme du genévrier.

Le symptôme le plus probant de cette maladie sur le Juniperus communis est le renflement gélatineux des rameaux au printemps. Ces renflements fusifor...
 
    Rouille tumeur du genévrier
Cedar-apple rust


Le signe le plus apparent de cette maladie est la galle gélatineuse (télie) orange à brune-rouge que l’on observe sur le rameau du Juniperus virginiana. Cette galle devient gélatineuse au printemps; elle disperse des millions de basidiospores et sèche sur le rameau ...
 
    Rouille vésiculeuse du pin blanc
White pine blister rust


La rouille vésiculeuse du pin blanc est une maladie exotique importée d'Europe et détectée au Québec pour la première fois en 1918. Ce champignon pathogène a besoin d'hôtes alternants, les gadelliers et les groseilliers, pour compléter son cycle. Le champignon envahit et tue...
 
    Rouille-balai de sorcière de l’épinette
Yellow witche's broom rust


Le symptôme le plus visible de cette maladie est la forme de balai de sorcière se développant dans la cime de l’épinette. L'infection stimule la formation de bourgeons et a pour résultat une prolifération dense de pousses et de branches appelée balai de sorcière. Ce balai de...
 
    Rouille-balai de sorcière du sapin
Yellow witche's broom rust


Cette maladie est présente sur les sapins dans tout l’hémisphère nord. La maladie n'est habituellement pas grave sur le sapin baumier, étant donné que l'infection se produit surtout sur les branches et que le tronc n'est pas souvent en cause. Les dommages peuvent provoquer u...
 
    Rouille-tumeur autonome
Western gall rust, Pine-to-pine gall rust


Ce qui frappe le plus de cette maladie, ce sont les tumeurs plus ou moins rondes qui se forment sur les rameaux et parfois le tronc des pins gris. La forme ronde peut varier selon que la tumeur se développe sur le tronc ou sur les branches. Ces tumeurs prennent une coloratio...
 
    Rouille-tumeur des chênaies
Pine-oak gall rust


La rouille-tumeur des chênaies a été rapportée à quelques occasions dans l'ouest du Québec et en Ontario. Elle nécessite la présence d'un hôte alternant, le chêne, pour boucler son cycle. Le développement de tumeurs globuleuses sur les pins gris est caractéristique de cette ...
 
    Rouille-tumeur noduleuse
Sweetfern blister rust


Le champignon tue les semis de pin qu’il infecte. Dans la vie des pins, la majorité des infections se produisent au cours de leurs quatre premières années. Une fois que l'arbre atteint un diamètre au collet d'environ 7 cm, il est peu probable qu'il soit infecté. Sur le tronc...
 
    Rouille-tumeur oblongue
Commandra blister rust


Les chancres causés par le champignon de la rouille-tumeur oblongue annellent et tuent les branches et les tiges des arbres de tout âge. Les semis sont tués, et chez les gros arbres, la rouille-tumeur oblongue provoque la mort des branches et parfois de la partie supérieure ...
 
    Rouilles tumeurs clavariforme et claviforme du genévrier
Quince rust pour Gymnosporangium clavipes /European hawthorn rust pour Gymnosporangium clavariiforme


Ces deux rouilles tumeurs du genévrier se caractérisent par le stade télie, qui est spectaculaire sur le genévrier, particulièrement au printemps et au début de l’été lors de périodes humides. La forme des tumeurs permet de distinguer les deux rouilles : Gymnosporangium ...
 
    Sécheresse
Drought


Les symptômes associés à la sécheresse et ceux associés aux températures extrêmes sont intimement liés. À priori, il faut comprendre que les arbres sont des organismes qui consomment une quantité énorme d’eau. C’est l’eau qui manque en premier dans la diète normale des arbre...
 
    Sel de déglaçage
De-icing salt


Dans les régions où les chutes de neige sont abondantes, le sel de déglaçage des routes cause fréquemment des dommages aux arbres et aux arbustes en bordure. Les conifères sont endommagés par le dépôt de sel sur les aiguilles provenant des embruns soulevés par les véhicules ...
 
    Tache des feuilles de l'orme
Black spot of elm


Au Canada, la maladie est largement répandue dans l’aire de distribution de l’orme d’Amérique. La tache des feuilles de l’orme est généralement considérée comme un problème mineur sur les ormes matures, mais elle peut causer une défoliation chez les jeunes ormes ou les ormes...
 
    Tache septotinienne
Leaf blotch


Cette maladie apparaît surtout en pépinière et en plantation sur les peupliers hybrides. Elle est favorisée par l'humidité. L'infection nécessite aussi une blessure (dégâts d'insectes) pour que le champignon s'établisse. Au fur et à mesure que la maladie progresse, on note d...
 
    Taches brunes des aiguilles du mélèze
Mycosphaerella needle blight


La tache brune des aiguilles du mélèze est une maladie qui vient d'Europe. Elle a probablement été introduite en Amérique aux alentours de 1980 et a été observée pour la première fois au Québec à la fin de l'été 2003. Les températures élevées de l'été associées à des pluies ...
 
    Taches d’encre
Ink spot


Au Canada, Ciborinia whetzelii est une espèce endémique présente d’un océan à l’autre. Après l’infection et environ un mois après l’ouverture des bourgeons, des zones de coloration brune apparaissent sur la feuille. Les taches peuvent s’étendre et couvrir les feuill...
 
    Taches foliaires de l’érable
Maple leaf spots


Les taches phyllostictiennes causées par Phyllosticta minima sont circulaires ou de forme irrégulière et mesurent moins de 5 mm de diamètre. Elles sont brunes et bordées de pourpre. De petites pycnides noires sont disséminées sur les zones brunes. Parfois, la portio...
 
    Taches goudronneuses
Tar spot


Sur nos espèces d'érables indigènes, une à plusieurs taches goudronneuses noires, lustrées et soulevées, pouvant mesurer jusqu'à 1 cm de diamètre environ, apparaissent sur la face supérieure des feuilles infectées vers la fin de l'été. Plus tôt dans l'été, ces taches forment...
 
    Taches marssoninéennes
Marssonina leaf spots and blights


Une infection grave peut causer la décoloration du feuillage à la mi-été et la défoliation prématurée de l'hôte dès l'automne. Un dépérissement des branches survient après une défoliation répétée, et les arbres affaiblis deviennent plus vulnérables à d'autres agents pathogèn...
 
    Taches septoriennes de l’érable
Septoria leaf spot / Phloeospora leaf spot


La description de la maladie correspond à la description des symptômes. Les feuilles d'érable sont parsemées de taches brunes de quelques millimètres, de forme irrégulière, entourées d'un halo jaune. Les symptômes apparaissent vers la mi-saison et les taches peuvent se fusio...
 
    Tavelure du pommier
Apple scab


Le champignon de la tavelure du pommier attaque les feuilles, les fleurs, les fruits et les pousses tendres de ses hôtes, mais ne pénètre que sous la cuticule. Il est avantagé par des temps frais et pluvieux. Les jeunes feuilles et fruits sont particulièrement sensibles à la...
 
    Tramète unicolore
Mossy maze polypore


Le sporophore du tramète unicolore est annuel bien qu’il puisse persister durant l’hiver. Il se développe sur les troncs morts ou vivants, et sur les souches de divers feuillus. Il est sessile, semi-circulaire ou réniforme, convexe et plat près de la marge. Les sporophores s...
 
    Vent
Wind


Les vents forts sont fréquents dans tout l'est du Canada et comptent parmi les plus importants facteurs physiques de dommages causés aux arbres. En plus des grands vents, de gros orages, des tornades et des ouragans peuvent également survenir. Les dommages que causent les to...
 
    Verticilliose
Verticillium wilt


La maladie a été observée dans l’est canadien au Nouveau-Brunswick, en Ontario, à l'Île-du-Prince-Édouard et au Québec.

Le champignon cause le flétrissement des branches et éventuellement de l'arbre entier, provoquant sa mort. La maladie n'est pas toujours fatale, ma...